Editer votre profil

Dilhac, Marc-Antoine

Professeur adjoint

  • Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Éthique publique et théorie politique.
  • Co-directeur de l'axe de recherche Éthique et politique, Centre de Recherche en Éthique.

Contact :

  • Téléphone 514-343-6111 #2904 Pav. 2910 EDOUARD-MONTPETIT \ bur. 308

Présentation

Après avoir obtenu l'agrégation de philosophie (France, 2002), j'ai ensuite accompli un Master de recherche sur l'idée de tolérance chez Rawls (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbone, 2003). Dans ma thèse de doctorat, dirigée par le Pr. Jean-Fabien Spitz, j'ai essayé de circonscrire un régime démocratique de tolérance et de le justifier de manière strictement politique. J'ai soutenu cette thèse de doctorat à l'université de Paris 1 en novembre 2009. En 2011, j'ai obtenu une bourse postdoctorale Banting (CRSH) qui m'a permis de poursuivre mes recherches au CREUM, sous la direction du professeur Daniel Weinstock, sur l'apprentissage de la tolérance entendue comme disposition personnelle. En 2013, je fais ma première rentrée universitaire comme professeur adjoint en éthique et philosophie politique à l'Université de Montréal. Je détiens, depuis la rentrée 2014, la Chaire de Recherche du Canada en éthique publique et théorie politique. Enfin, je co-dirige également l’axe Éthique et Politique du Centre de Recherche en Éthique. 

Expertises de recherche

Mes intérêts de recherche se situent principalement en éthique, philosophie politique et philosophie du droit. Je travaille en particulier sur les théories contemporaines de la justice et de la démocratie, aussi bien sur la justification des droits fondamentaux que sur mécanismes institutionnels qui les mettent en œuvre. Je m'intéresse au libéralisme politique et à ses implications multiculturalistes, à la problématique de la raison publique et de la délibération, au constitutionnalisme et à l'argumentation juridique.


Je poursuis dans le cadre de ma chaire un programme de recherche sur les institutions de la tolérance dont la dimension politique se déploie aussi en psychologie morale et en philosophie de l’éducation. Au cours de l’année 2011-2012, j’ai également engagé un travail sur la question de la corruption dans et de la démocratie. Je coordonne depuis 2012 le groupe de recherche CORDÉ Corruption et démocratie.

Champs d'expertise

Projets en cours

  • 1.1. TIDe, Tolérance, Inclusion et Démocratie. Organisme subventionnaire : CRSH. Avril 2014. Subvention individuelle : Chaire de Recherche du Canada niveau 2. Il porte sur la question de l’institution de la tolérance, ce qui implique de réfléchir au processus d’institutionnalisation juridique du principe de tolérance, et d’étudier ses lieux d’institution. Trois institutions publiques sont retenues en priorité : l’école, les parlements et les cours.
  • 1. 2. « Des institutions et des hommes. Le problème de l’éducation morale et civique à la tolérance », Organisme subventionnaire : FRQ-SC. Subvention individuelle : Établissement de nouveaux professeurs-chercheurs.
  • 1. 3. CORDÉ, groupe de recherche « Corruption et démocratie », projet conduit au Centre de Recherche en Éthique – Université de Montréal, en partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université Catholique de Lille et l’Université Rennes 1. Rôle : responsable. 12 membres.

Publications principales

  • (Livre) La tolérance, un danger pour la démocratie ? Théorie d’un impératif politique, Paris, Vrin, Collection « Philosophie concrète », 2014. (238 p.).
  • (Article) « L’irréductible conflictualité des concepts de justice chez John Rawls », Philosophie 122, éditions de Minuit, juin, 2014, p. 53-71.
  • (Livre) Etant donné le pluralisme, Marc-Antoine Dilhac et Sophie Guérard de Latour (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 2013. (240 p.).
  • (Article) « Tolérance et diversité dans le libéralisme perfectionniste de Mill », The Tocqueville Review / Revue Tocqueville, vol. 33, n°1, University of Toronto Press, 2012, p. 67-100.
  • (Chapitre) « Rawls, l’analyse de la justice », in Sandra Laugier (dir.), Lectures de la philosophie analytique, Paris, Ellipses, 2011, p. 472-488.
  • (Chapitre) « La querelle de l’individualisme : Rawls et les communautariens », in Olivier Tinland (dir.), L’individu, Paris, Vrin, 2008, p. 167-190.

Cours donnés au département ce trimestre

Nouvelles