Passer au contenu

/ Département de philosophie

Je donne

Rechercher

Experts en : Psychologie morale

CUISINIER, Emmanuel

Doctorant

Ma recherche vise à expliquer des phénomènes moraux extrêmes tels que l'héroïsme spontané, la violence (surtout en amour) et les sources courantes de stress post-traumatique afin de tirer un apport phénoménologique (et philosophique) de ces expériences en plus de comprendre en quoi celles-ci peuvent nous informer sur la nature humaine. Je cherche à expliquer ces phénomènes ainsi qu'à investiguer leurs fondements grâce à la phénoménologie et aux travaux d'Husserl et de Merleau-Ponty, auteurs sur lesquels je me suis spécialisé depuis ma maîtrise. Je m'intéresse tout particulièrement à leurs travaux sur la perception spontannée ainsi que sur les jugements pré-perceptuels (préjudicatifs) afin d'examiner la possibilité d'avoir des jugements moraux pré-perceptuels et de voir comment ces jugements existent dans les phénomènes mentionnés plus haut. Mon travail s'inscrit dans une récente lignée de publications en phénoménologie critique sur le phénomène de l'orientation morale.

Résumé de mon projet de thèse:

My thesis aims to present Maurice Merleau-Ponty’s thought on ethics and morality in a coherent and systematic framework as an alternative to previous phenomenological and analytical interpretations of moral perception and moral experience more generally. Taking up from Hamrick’s interpretation of Merleau-Ponty’s claim that moral value (e.g.: right, wrong, bravery, cowardice, etc.) is a process of “making something out of contingency”, my working hypothesis is that moral values are in fact based on perceptual meanings generated out of a tension that exists between freedom and contingency on a perceptual level. To demonstrate this, my thesis will be structured by exploring four key ideas located in key passages throughout all of Merleau-Ponty’s published works, lecture notes, and drafts: 1) the pre-judicative nature of affective perceptions as described in the Phenomenology of Perception and his Psychology Lectures, 2) Merleau-Ponty’s interpretation of moral values as perceptual relationships of meanings between the subject and its being in the world (as shown especially in The Structure of Behavior and The Visible and The Invisible), 3) the body as embodying moral values caused by perceptual tensions between freedom and contingency (also illustrated in Sense and Non-Sense as well as Humanism and Terror), and 4) Merleau-Ponty’s discussion of contingency and freedom as calling for a continuous unfolding of proactive action on a perceptual level in the Phenomenology of Perception. Most phenomenologists in the late 19th to mid 20th century wanted to ground moral philosophy within either emotional experience (such as empathy) and reason (Meinong, Brentano, Scheler, Husserl, Stein, who, for the most, part wanted to develop a “logic of ethics” broadly speaking). Other phenomenologists based moral philosophy in social encounters (Levinas, Ricoeur, Sartre, De Beauvoir, Henry). In the analytical tradition, the debate about “moral perception” and the nature of moral experience is about either defining the (metaphysical) properties of this experience as opposed to, let’s say, properties for experiencing emotional behavior (Blum 1994, Audi 2013), or defining moral perception as intrinsically emotional (Tappolet 2000). Ultimately, my thesis will contribute to the development of a small but growing scholarship on Merleau-Ponty’s ethics and provide a stark contrast between morality as originating from perceptual experience as opposed to originating from emotionality or reason.

Articles en préparation:

  • L'héroïsme en tant que réponse sensorielle au problème de la liberté chez Merleau-Ponty
  • L'apport de la phénoménologie de la perception de Merleau-Ponty pour comprendre l'héroïsme spontanné
  • La phénoménologie et la perception comme approches inclusives envers les troubles mentaux dans la philosophie de l'amour
Lire plus…

Profil complet

Simon, Jonathan

SIMON, Jonathan

Professeur adjoint

Mes recherches principales portent sur la métaphysique de l'esprit. J'ai également des intérêts de recherche dans la philosophie de l'intelligence artificielle, la métaphysique de la science, l'ontologie appliquée, la psychologie morale, la théorie des valeurs et la philosophie juridique et politique.

Lire plus…

Profil complet

Tappolet, Christine

TAPPOLET, Christine

Professeure titulaire

Mes intérêts de recherche se situent principalement en éthique, et plus particulièrement en méta-éthique et en psychologie morale. Mes travaux sur les débats autour du réalisme moral et de l’épistémologie morale m’ont amenée à étudier la nature des émotions et leur relation avec les jugements de valeurs. J’ai ainsi soutenu que les émotions consistent en des expériences perceptuelles de propriétés évaluatives (Tappolet 2000, 2016). Les émotions restent un de mes principaux intérêts de recherche. Dans ce domaine, mes travaux, dont plusieurs sont le fruit d’une collaboration avec Luc Faucher (UQAM) et Mauro Rossi (UQAM), ont notamment porté sur des questions comme celle du rapport entre les émotions et l’attention, celle de la modularité et de la plasticité des émotions et celle du rapport entre émotions et bien-être.

Par ailleurs, j’ai poursuivi, en collaboration avec Ruwen Ogien (CNRS, Paris), une réflexion en éthique normative, notamment à travers la question de la relation entre les valeurs et les  normes (Ogien & Tappolet 2009). Je me suis aussi intéressée au rapport entre jugements pratiques, actions et rationalité et, plus particulièrement, à des phénomènes comme celui de procrastination et de la faiblesse de la volonté (Stroud & Tappolet 2003, Tappolet 2016). La nature du bien-être et ses liens avec les émotions et les valeurs se trouvent au cœur de mes projets actuels.

Lire plus…

Profil complet